Chaque année à l’automne les feuilles tombent… et les livres aussi : c’est la rentrée littéraire

0
84

Pour vous y retrouver dans les centaines d’ouvrages à paraître, Isabelle et Juliette de la Maison de la Presse vous présentent leurs coups de cœur. Vous aimez ? Dites-le nous !

La rentrée littéraire 2015, ce sont 589 livres qui paraissent entre mi-août et fin octobre. Dans cet océan de publications, nous avons lu et défriché pour vous et nous vous proposons en avant-première 9 titres qui ont retenu notre attention.

Voici d’abord les dates des principaux prix littéraires à venir :

Date des prix littéraires :
  • 29 octobre : Grand Prix du roman de l’académie française
  • 2 novembre : Prix décembre
  • 3 novembre : prix Renaudot et prix Goncourt
  • 4 novembre : Le Fémina
  • 5 Novembre : Le prix Médicis
  • 10 novembre : Prix de Flore
  • 17 novembre : Prix Goncourt des Lycéens.

D'après une histoire vraie Roman de Delphine de ViganD’Après une histoire vraie, Delphine de Vigan

Trois ans après la parution de son roman Rien ne s’oppose à la nuit, Delphine de Vigan revient sur les dernières années de sa vie.

On découvre une femme fragilisée par les conséquences de ses derniers écrits, terrorisée à l’idée de reprendre la plume. C’est à ce moment qu’elle fait la rencontre de L., une femme hypnotique et séduisante. Une amitié sans précédent naît entre elles mais Delphine va peu à peu se laisser entrainer par L. dans un drôle de tourbillon. Le duo vire au cauchemar.

Delphine de Vigan nous offre un récit autobiographique surprenant qui se lit comme un thriller psychologique, mettant en scène toute une époque fascinée par le Vrai.
Mais si cette histoire n’était que pure fiction ?


Profession du père: roman Roman de Sorj ChalandonLa profession du père, Sorj Chalandon

Emile est enfant unique.
Il vit au rythme des humeurs de son père, un homme dominant à la forte gouaille. Il ne connait pas sa profession. Tantôt celui-ci est pilote, agent secret, parachutiste ou encore pasteur. Emile sait qu’il ne faut pas le contrarier, qu’il faut se faire discret, obéir quoiqu’il arrive. Ne pas pleurer lorsque les coups tombent sans prévenir. Aucun soutien réel de la mère, pas de tendresse ni de réconfort, « tu connais ton père »… Lorsque le père décide un jour de faire de son fils un soldat, Emile se sent important, il est dans le secret : il va aider son père à tuer De Gaulle.Il sera un héros !

Un roman très personnel, très intime, sans concession, que l’on prend en plein cœur.


Un amour impossible Roman de Christine Angot[coup de cœur de la quinzaine] Un amour impossible, Christine Angot

Christine Angot explore à nouveau l’univers familial. Elle aurait pu mettre au pluriel Un amour impossible, car l’impossibilité d’amour circule sans fin dans ce triangle Père-Mère-Fille.

Amour impossible entre le père et la mère  pour des raisons sociales. Amour fusionnel et joyeux entre la mère et la fille pendant un temps. Amour absent puis déviant, du père pour la fille. L’auteur remonte le temps, décortique et cherche des  explications.

Dans cet écrit, Christine Angot baisse la garde. Le récit est chronologique, sans haine, apaisé, implacable. Son roman sonne comme une réconciliation et c’est bouleversant.


Délivrances Roman de Toni MorrisonDélivrances de Toni Morrison

Lula Ann est née trop noire dans une famille de « mulâtres au teint blond ».Abandonnée par son père, rejetée par sa mère qui la regarde avec dégoût, elle passe son enfance à espérer que celle-ci lui tienne la main. Quinze ans plus tard, Lula Ann est devenue Bride, une jeune femme à la beauté hypnotique qui mène une brillante carrière. Une belle revanche sur son enfance du moins le croit-elle… Le départ de Booker son petit ami et la sortie de prison d’une ancienne institutrice ébranlera plus que ses certitudes.

Délivrances est un roman envoutant, Toni Morrison reste incontournable !


Les Eaux troubles du mojito. Et autres belles raisons d'habiter sur terre: Et autres ... Livre de Philippe DelermLes eaux troubles du mojito, Philippe Delerm

40 textes courts et poétiques sur les petites choses qui font le sel de la vie quotidienne.

Philippe Delerm excelle dans l’art de la synthèse, il a le don de décrire en quelques phrases ce que nous ressentons et vivons tous au quotidien.

A lire et à offrir !


La maladroite Roman d'Alexandre SeuratLa maladroite, Alexandre Seurat

Un premier roman poignant qui, inspiré d’un fait divers réel, retrace la vie d’une enfant martyrisée par ses parents.

On ne ressort pas indemne de cette lecture, ce texte fait l’effet d’un coup de poing et révèle que bien trop souvent il y a une faille dans le système judiciaire de protection à l’enfance…


L'Exercice de la médecine Livre de Laurent SeksikL’exercice de la médecine, Laurent Seksik

Dans la famille Kotev, la médecine est une vocation que l’on se passe comme un flambeau à chaque génération.

De Pavel Alexandrovitch, le russe, à Léna, la cancérologue française, nous traversons l’Histoire européenne du XXème siècle et ses soubresauts en regardant vivre et lutter ces hommes et ces femmes prêts à tout pour sauver et guérir leurs semblables.

Laurent Seksik alterne les époques, mêlant avec brio l’Histoire et l’Intime.

Il nous enchante, une fois de plus, avec un roman empli d’humanité à l’écriture sensible et généreuse.


Victor Hugo vient de mourir Livre de Judith PerrignonVictor Hugo vient de mourir, Judith Perrignon

Nous retrouvons avec beaucoup de plaisir l’auteur de « C’était mon frère » et de « L’intranquille ».

Elle nous raconte, dans ce roman, la mort de Victor Hugo et les journées qui ont suivi son décès jusqu’aux funérailles nationales du 1er juin 1885.

On découvre l’émotion de la population très attachée à ce grand écrivain, les hommes et les femmes connues ou moins connues qui l’entouraient. Et surtout, Judith Perrignon nous fait découvrir les débats, les polémiques passionnées et les tentatives de récupération du monde politique et religieux de l’époque.

Un roman palpitant, à l’écriture fluide, qui nous rappelle le grand homme que fut Victor Hugo et l’influence immense qu’il eut sur son siècle.


La Neige noire Livre de Paul LynchLa neige noire, Paul Lynch

Barnabas Kane a quitté l’Irlande à 16 ans pour les Etats-Unis où, employé dans la construction de gratte-ciel, il a épousé Eskra. Il décide de revenir en Irlande en 1945 et de s’installer dans le Donegal avec sa famille.

Le roman démarre sur l’incendie, accidentel ou criminel, qui va ravager son étable, tuer ses vaches et son employé, mettant un terme à ses projets mais surtout éclairant avec force l’hostilité et la malveillance d’une communauté qui refuse d’intégrer ce « faux irlandais » qui a osé quitter son pays et y revenir, cet homme qu’elle accuse d’avoir tué un des leurs.  Sur cette terre rude et âpre, les hommes sont inflexibles, aussi  durs que la nature est hostile.

Le style de l’auteur, puissant et richement imagé, nous fait toucher de près le désespoir des hommes, la beauté et la rudesse de l’Irlande. Un auteur exceptionnel à suivre assurément !


Bientôt une nouvelle rubrique : le « coup de cœur de la quinzaine »

Deux fois par mois, Juliette Condamy et Isabelle Rosset de la Maison de la Presse au Vésinet nous communiqueront leur « coup de cœur ».

Vous pourrez le retrouver sur Myvesinet.com.

C’est avec un « UN AMOUR IMPOSSIBLE » de Christine Angot que démarre cette série (voir l’avis plus haut)