Porte de Vincennes, retour en photos sur un lieu de mémoire !

0
21

Jeudi matin, devant l’Hyper Cacher, le temps du recueillement et de quelques photos pour vous, amis qui nous lisez.

Après le choc de l’horreur, le défilé de dimanche et l’adieu aux victimes, la vie doit reprendre son cours.

Pour autant, cet endroit doit nous rappeler pour toujours l’importance du vivre ensemble, d’être animé par la bienveillance et la curiosité pour les différences. Précisément les valeurs de Myvesinet.com, d’où ces quelques mots.

Un mur de fleurs entoure le périmètre, des centaines de bouquets multicolores appuyés aux barrières qui cernent le magasin. Comme si nous voulions tous prendre dans nos bras les victimes de l’attentat.

Sur place, l’émotion est palpable, mais le calme règne et quelques policiers et gendarmes surveillent. Une équipe télé américaine filme sur le mode « une semaine après ». La porte vitrée criblée de dizines d’impacts impressionnera sûrement les téléspectateurs.
Certains s’attardent pour lire les affiches et les mots de douleur. Une jeune fille arrive, pose son vélo, dépose son bouquet et s’agenouille.
Deux femmes âgées apportent elles aussi des fleurs, l’une se signe avant de se baisser.

Des inconnus s’abordent, l’un demandant à l’autre s’il « connaissait quelqu’un », pour communier dans le souvenir et la douleur.
Certains sont morts, au seul motif qu’ils étaient au mauvais moment dans un magasin cacher.

D’autres ont survécu, sauvés par Lassana, un employé du magasin malien et musulman, qui s’est vu depuis octroyer la nationalité française pour le récompenser de son héroïsme.

Voilà pourquoi cet endroit doit rester un lieu de mémoire. La barbarie et le courage s’y sont côtoyés le temps d’une après-midi tragique. Espérons qu’une plaque viendra un jour le rappeler aux passants.

En attendant, nous sommes tous Lassana Bathily !