Plus

    A-Dieu, Robert

    Robert Pourchet nous a quittés peu avant Noël, rejoint par son épouse France quelques jours après.

    Le 3 janvier, nous sommes venus nombreux leur dire un dernier A-Dieu en l’église Sainte Marguerite. Deux vies bien remplies : France Pourchet, conseillère municipale pendant 12 ans et Robert Pourchet, à la tête d’une entreprise familiale centenaire, la Maroquinerie Pourchet.

    Pourquoi évoquer avec vous le souvenir de ce dernier ?
    Parce que l’aventure de Myvesinet lui doit beaucoup.

    Merci Robert pour votre confiance !

    Sans ses encouragements, ses conseils, sa connaissance livresque du microcosme Vésigondin, nous n’aurions sans doute pas poursuivi notre route. Nous, des « nouveaux », n’appartenant à aucune coterie, nous osions nous écarter de l’entre-soi habituel et lancer un projet ouvert à tous, destiné à créer du lien. C’est lui qui nous a contactés dès l’origine parce que notre projet « lui plaisait ». Il aurait pu, comme bien d’autres, se murer dans une indifférence polie. Son désir de nous connaître et de comprendre notre démarche nous on fait comprendre que nous étions face à un homme ouvert et bienveillant, bref une pépite ! Disons-le : la rencontre avec Robert Pourchet, un homme de cœur, a été celle qui nous a le plus marqué depuis notre arrivée au Vésinet en 2006.
    Et très vite, le courant est passé entre nous.

    Une personnalité engagée

    Le soutien amical de cette grande figure locale, de ce patriarche respecté et écouté nous a été infiniment précieux, d’où cet hommage. Profondément bienveillant et lucide, il a tout de suite compris notre engagement et apprécié notre démarche. Au gré de nos entretiens, il nous a évité bien des chausse-trappes de la part de ceux s’obstinant à considérer Myvesinet comme un tremplin politique. Infatigable lutteur, il savait sonner la charge et mobiliser dès lors que « sa » ville était menacée par des projets jugés ineptes -La Place du Marché- ou par des ambitions personnelles nuisibles à ses yeux. Une fois les sabords tombés, les canons de marine de son galion crachaient des salves redoutées de tous. Chef d’entreprise infatigable, il avait l’allure et la fierté de ces vieux gréements qu’il aimait tant. Il y a 20 ans, il avait créé au sein de la Société Nautique de Saint Tropez le Trophée Pourchet, fête familiale et conviviale autour d’un week-end rassemblant 30 bateaux invités, à la mi-août. Fidèle en amitié, il aimait rassembler. Digne jusqu’au bout face à la souffrance qui ne lui laissait pas de répit, il s’appuyait sur une foi solide. A chaque visite, il nous questionnait sans relâche sur l’actualité locale qui le passionnait. Depuis 6 ans, sensible à l’esprit rassembleur qui nous anime, il ne manquait aucun des événements de Myvesinet, assistant encore en septembre à la Fête de la Bière, même si l’Apéro-huîtres avait sa préférence.

    C’est dire si le regard et l’analyse de cette forte personnalité si attachante nous manqueront.
    Après 66 ans de mariage, le voici parti avec son épouse voguer vers des rivages éternels. Nos pensées vont à ses quatre enfants, à ses petits-enfants douloureusement privés de l’affection de leurs parents et grands-parents.

    Reste pour tous ceux qui les ont connus un exemple.

    A-Dieu Robert et France.

    Christophe et Pascaline HUMANN
    Fondateurs de Myvesinet.com

    Suivez-nous

    2,454FansJ'aime
    413SuiveursSuivre
    79SuiveursSuivre
    20AbonnésS'abonner

    Restez connecté

    Restez informé de l'actualité de MyVesinet en vous abonnant à l'infolettre.

    S’abonner à la lettre d’information Myvesinet, c’est aussi pouvoir rester connecté à tous les événements « made in myvesinet », comme le Diner en Blanc, La fête de la Bière, ou encore l’Apéro Huitres. Nous n’envoyons jamais plus d’une lettre par semaine.

    Municipales 2020

    Avec Myvesinet, vous pouvez avoir accès rapidement à l’essentiel, avec nos pages spéciales « Municipales 2020 ».