Jeudi soir, nous étions 70 malgré une météo défavorable, sous la tente montée par le bistrot Côté Marché et le caviste Le Carafon.

Avec pour point commun l’envie de nous rassembler, d’échanger, de faire connaissance. Mais aussi la volonté de ne pas céder à la peur et à l’obscurantisme, après les terribles attentats de Paris.

Partout en France, l’arrivée du Beaujolais nouveau a donc pris cette année le visage de la résistance à la barbarie.

La vie continue, envers et contre tout. De 90 ans à 2 mois et demi, nous avons tous partagé un moment de belle convivialité, sur une place d’ordinaire désertée. Le Maire Bernard Grouchko et Jean-Michel Joncheray, Maire adjoint, ont tout comme nous apprécié cet instant de vie tout simple mais si différent ce soir-là.

Merci à Benjamin Didier du Carafon et à Serge Adelski de Côté Marché, associés à Myvesinet.com pour l’occasion.