Plus

    Jean-Luc Dené (Parti animaliste)

    Pour sa première participation à des élections municipales, le Parti animaliste propose 15 mesures-socles.

    Découvrez les listes du Parti animaliste aux élections municipales de 2020

    Ces mesures sont applicables dans quasiment toutes les communes, à quelques exceptions près :

    1. Création d’une délégation « Protection animale » au sein du conseil communal.
    2. Interdiction des cirques avec animaux (tous les animaux, pas uniquement les animaux sauvages) et de tout spectacle utilisant des animaux.
    3. Mise en place d’une politique de stérilisation des chats errants avec un budget alloué en concordance avec le nombre de chats à stériliser et création d’espaces de vie pour les chats libres de la commune.
    4. Communication auprès des propriétaires de chats pour les responsabiliser vis-à-vis de la stérilisation de leurs animaux de compagnie.
    5. Création dans la commune ou communauté de communes d’un espace d’activités réservé aux chiens, espace de dimensions suffisantes pour leur permettre d’exprimer leurs comportements (caniparc).
    6. Autorisation des animaux de compagnie dans les transports en commun. Dans le cas du Vésinet, les transports en commun dépendent de la Communauté d’Agglomération de Saint Germain Boucles de Seine (CASGBS) et cette mesure doit donc être mise en place au niveau de la CASGBS.
    7. Mise en place d’un partenariat entre la fourrière de la commune et des refuges afin d’éviter les mises à mort. Dans le cas du Vésinet, il n’y a pas de fourrière municipale mais une fourrière intercommunale du SIVOM (Syndicat Intercommunal à Vocations Multiples) de Poissy.
    8. Insertion, dans tous les marchés publics de la ville susceptibles d’affecter les animaux, d’une clause de bien-être animal : pas de produits animaux issus de l’élevage intensif (uniquement du plein air), pas de produits issus d’animaux tués dans un abattoir pratiquant l’abattage sans étourdissement ou utilisant l’étourdissement au CO2.
    9. Aucune subvention aux associations et activités génératrices de souffrances pour les animaux (pêche, chasse, zoos, fermes pédagogiques…). Au Vésinet, c’est la pêche qui est concernée.
    10. Mise en place d’une politique de gestion non létale des animaux liminaires (rats, pigeons, ragondins…). Au Vésinet, ce sont les ragondins, les perruches à collier et les oies bernaches qui sont principalement concernées.
    11. Création de places dans les foyers d’hébergements destinées à accueillir des personnes accompagnées de leurs animaux.
    12. Instauration de deux menus végétariens ou végétaliens obligatoires par semaine dans tous les services de restauration collective municipale tels que les cantines, les crèches, les résidences de personnes âgées et les services de la ville.
    13. Instauration d’une option végétarienne ou végétalienne quotidienne dans tous les services de restauration collective municipale.
    14. Interdiction de toute promotion des activités génératrices de souffrance pour les animaux dans les écoles (cirques, pêche, chasse…).
    15. Attribution de subventions aux associations de protection animale.
    Jean-Luc Dené - Parti Animaliste.
Déclaration de candidature aux élections municipales et communautaires des 15 et 22 mars 2020
    Jean-Luc Dené - Parti Animaliste.
Déclaration de candidature aux élections municipales et communautaires des 15 et 22 mars 2020

    En parler sur le Groupe Facebook

    Groupe dédié aux municipales 2020 sur Facebook, créé pour l’occasion, pour vous permettre d’échanger, de poser des questions, d’apporter des infos. Attention, les propos sont modérés.

    3 questions - ordre aléatoire

    Nos articles Place du marché

    Récit d'un fiasco ! Depuis l’incendie de la patinoire en 2002, c'est le sujet qui a le plus divisé. Découvrez tous les articles myvesinet.com sur le sujet.

    Têtes de liste aléatoires

    Suivre myvesinet

    2,403FansJ'aime
    74SuiveursSuivre
    20AbonnésS'abonner