Un incubateur dédié au Patrimoine et à l’Environnement sous la Place du Marché au Vésinet ?

0
82

L’incubateur est une structure d’appui à la création d’entreprise qui permet de passer de l’idée initiale à la réalisation et à la consolidation d’un projet structuré.

Pourquoi pas au Vésinet, sous la Place du Marché ?

C’est LA tendance pour certaines villes ravies d’attirer des start-up créatrices d’emploi… et de flux d’activité au profit des commerces de proximité. Sport, innovation touristique, aéronautique, presse, habitat connecté… les incubateurs dédiés ont la cote, vite repérables par les start-up. Que pensez-vous de cette idée ?

La Place du Marché, boulet ou vraie opportunité ?

On peut polémiquer à l’envi sur le dossier de la Place du Marché, un trou mal recouvert qui a coûté environ 20 millions d’euros aux Vésigondins. Un dossier mal engagé, une gestion calamiteuse par les maires successifs : la responsabilité est collective. So what ?…

On peut aussi réfléchir, faire des propositions constructives, rêver un peu, si possible ensemble et de façon transparente. Faute d’entrevoir un début de projet, émettons une idée : pourquoi pas un incubateur dédié au patrimoine et à l’environnement au Vésinet ? Waouh !

Les start-up sont des entreprises naissantes mais destinées à une croissance rapide et un fort développement. On ne crée pas une startup pour rester à 5 salariés et avoir seulement quelques clients. On voit plus large… Tout naturellement, ces start-up privilégient la solution de l’incubateur, offrant une gamme de services dédiés. Et naturellement, les incubateurs se multiplient. Accompagnement, accès à des financements privilégiés, espace de conférences, espace ouvert de co-working, etc. : la France compte déjà plus de 200 incubateurs dédiés à l’accompagnement des start-up, financés par des collectivités publiques ou des entreprises privées (Covéa, BNP, Air France, Renault…).

Une proposition aux avantages multiples

Il ne serait sans doute ni très compliqué ni très coûteux de construire deux plateaux dans l’immense espace vide sous la Place du Marché. Puis d’aménager des puits de lumière dans la dalle en béton et enfin d’y loger des start-up, pour qui trouver des locaux s’apparente à un vrai casse-tête.

Le tout pouvant être financé par des groupes engagés dans l’environnement comme Veolia, EDF ou encore Total : encore faut-il le leur demander.

Avantage : imaginez l’impact de la création de 200 emplois ou plus pour les commerces jouxtant cette Place du Marché sinistrée. Avec un parking disponible sur place, une gare RER pas loin, que d’avantages pour des jeunes start-uppers ! Sans parler de la cohérence en termes d’image pour Le Vésinet, ville-parc dotée d’un patrimoine remarquable.

Une certitude : la Ville est aujourd’hui libre d’aménager cette place, un accord ayant été trouvé avec l’architecte Chaslin, concepteur contrarié de cette horrible place vide.

Bon, alors, on fait quoi ?…